Mise en oeuvre

Il ne faut pas s’y tromper : dans la genèse d’un Agenda 21, l’adoption du plan d’action constitue plus un début qu’une fin ! De fait, le choix par le Collège en juillet dernier des 101 actions constitutive du catalogue final a ouvert la nouvelle ère du déploiement concret de ces projets.

Mais comment procéder à cette mise en oeuvre ? Toutes les actions doivent-elles être lancées en même temps, ou des priorisation doivent-elles être opérées ? Comment s’organise l’implication de la société civile – parfois plus compétente ou légitime, selon les sujets – dans le portage des projets ? Et les habitants, quel rôle faut-il leur donner, entre suivi démocratique et véritable main à la pâte ?

Ce sont là quelques uns des enjeux qu’aborde cette quatrième et dernière section.